Expert-comptable pour les professions libérales dans le Grand Est.

Sologest accompagne les professions libérales à Metz et dans le Grand Est. Un expert comptable qui connait les particularités des professions libérales qu’elles soient réglementées ou non.

Contactez-nous
Professions libérales
Professions libérales

Sologest accompagne les professions libérales dans le Grand Est.

Les professions libérales sont nombreuses et appartiennent à des domaines très différents : la justice, la santé, l’art, la recherche… Ces professions ne sont pas soumises aux mêmes obligations comptables en fonction du statut et du régime fiscal auquel elles appartiennent.

Spécialisés dans l’accompagnement des professions libérales depuis la création de notre cabinet, nos experts comptables ont su, au cours des années, acquérir une parfaite connaissance de ces dernières et de leurs spécificités. C’est la raison pour laquelle, quel que soit votre domaine d’activité, Sologest vous accompagne au quotidien dans la tenue de votre comptabilité et dans vos démarches.

En savoir plus

Des experts comptables spécialisés dans l’accompagnement de votre profession, peu importe la réglementation. 

Il existe deux types de professions libérales : les professions libérales réglementées et les professions libérales non réglementées. Ces dernières ne sont pas soumises aux mêmes conditions d’accès, règles déontologiques, honoraires… Grâce à notre expertise, nos experts sont capables de vous accompagner quelle que soit la réglementation ou le secteur dans lequel vous exercez.

Certaines professions libérales sont réglementées. Celles-ci sont régies par un ordre, un syndicat ou une chambre. Elles doivent se soumettre à une réglementation particulière concernant les conditions d’accès et d’exercice de la profession et sur des obligations déontologiques contrôlées par des instances professionnelles.

Les professions libérales réglementées sont présentes dans de nombreux domaines tels que la santé, l’art, la justice…

En voici quelques exemples :

  • Profession médical
  • Profession paramédicale
  • Professionnel vétérinaire
  • Professionnel du droit
  • Professionnel de l’architecture
  • Professionnel de la comptabilité
  • Profession de l’assurance

Les professions libérales non réglementées ne sont pas régies par un ordre, une chambre ou un syndicat comme les professions libérales réglementées. Elles correspondent aux activités exercées à titre indépendant, qui ne sont ni commerciales, ni artisanales, ni industrielles, ni agricoles.

Ces dernières sont nombreuses et appartiennent à différents domaines tels que les langues, l’art, le sport…

Voici quelques exemple de professions libérales non réglementées :

  • Professionnel du conseil
  • Traducteur
  • Artiste et écrivain
  • Formateur
  • Coach sportif
  • Agent commerciaux

Pourquoi vous faire accompagner par Sologest ?

Un expert dans votre domaine

Choisir Sologest, c’est choisir de se faire accompagner par des experts comptables spécialisés dans les professions libérales.

Les professions libérales sont nombreuses et peuvent être exercées sous plusieurs statuts. Par conséquent, toutes ne sont pas soumises aux mêmes obligations comptables, c’est la raison pour laquelle se faire accompagner par des experts comptables maîtrisant votre domaine et ses enjeux est primordial.

Un gain de temps au quotidien

Se faire accompagner par un expert-comptable spécialisé, c’est la possibilité pour vous de déléguer vos tâches comptables et de vous concentrer sur votre cœur de métier.

Vous dégager du temps vous permettra de vous concentrer sur le développement de votre activité et envisager des activités que vous n’aviez pas le temps d’effectuer. Par exemple suivre une formation, mettre à jour de votre site internet…

Questions les plus fréquentes posées à nos experts-comptables

Avant de commencer votre activité en libéral, vous devrez la déclarer auprès de l’URSSAF dans les huit jours afin d’obtenir votre immatriculation. En fonction de votre profession, il peut également être obligatoire de vous inscrire auprès de l’ordre ou de la chambre dont dépend votre profession. 

  • Souhaitez-vous exercer votre activité seul, à plusieurs ?
  • Quels seront vos paramètres fiscaux, comptables, juridiques, patrimoniaux ?

Ces choix vous aideront à bien définir votre statut juridique. Il existe différent statut pour exercer en profession libérale, les deux principaux sont :

  • L’entreprise individuelle
  • La société

Une fois votre activité commencée, vous devrez la déclarer auprès de l’URSSAF dans les huit jours afin d’obtenir votre immatriculation. En fonction de votre profession, il peut également être obligatoire de vous inscrire auprès de l’ordre ou de la chambre dont dépend votre profession.

Les principaux statuts que vous pouvez choisir pour exercer votre activité sont : 

  • L’entreprise individuelle
  • La société

Pour bien choisir votre statut, vous devez prendre connaissance du régime fiscal et des obligations comptables qui en dépendent.

Si vous choisissez le statut d’entreprise individuelle :

En fonction de vos recettes, deux régimes fiscaux peuvent s’appliquer.

  • Le régime micro BNC

Vous dépendrez de ce régime si vos recettes hors taxes sur les deux dernières années d’activité sont inférieures à 72 600 €. Ce dernier vous impose la tenue d’un livre de recettes qui permettra de répertorier chronologiquement toutes les recettes encaissées au cours d’une année.

  • Le régime de déclaration contrôlée

Vous dépendrez de ce régime si vos recettes hors taxes sur les deux dernières années d’activité sont supérieures à 72 600 €. Ce régime vous impose la tenue d’une comptabilité simplifiée, d’un livre-journal pour détailler vos recettes et vos dépenses, d’un bilan et un compte de résultat. La tenue d’un registre des immobilisations n’est pas obligatoire, mais conseillée.

Si vous choisissez d’exercer en tant que société : 

Il existe différents statuts de sociétés :

  • Société civile de moyens (SCM)
  • Société civile professionnelle (SCP)
  • Société d’exercice libéral (SEL)
  • Société de participation financière de profession libérale (holdings)
  • Société pluri-professionnelle d’exercice (SPE)

En fonction de votre mode de fonctionnement et de votre souhait d’imposition, vous ne dépendrez pas du même régime fiscal.

  • Le régime simplifié d’imposition

Vous dépendrez de ce régime si vous réalisez un chiffre d’affaires inférieur à 238 000€ hors taxes par an. Ce régime vous impose la tenue d’une comptabilité commerciale. Ce qui signifie que vous devrez enregistrer la totalité de vos opérations au fur et à mesure qu’elles se produisent. Vous devrez également établir un bilan, un compte de résultat, une annexe comptable, une déclaration de résultats ainsi qu’une annexe simplifiée. 

  • Le régime d’imposition au réel

Vous dépendrez de ce régime si votre chiffre d’affaires est supérieur à 238 000€ hors taxes. Ce dernier vous impose la tenue d’une comptabilité d’engagement complète, d’un bilan, d’un compte de résultat et d’une annexe.

Si vous exercez une profession libérale, vous avez la possibilité de déduire certaines charges qui doivent obligatoirement être dans l’intérêt de l’entreprise et de son développement et justifiées par une facture.

Les charges déductibles sont :

Les dépenses courantes et les honoraires : les fournitures de bureau, les frais d’encaissement de notes d’honoraires sur factures, frais d’envois postaux, de téléphone…

Les cotisations sociales : Les cotisations sociales obligatoires versées au titre de votre activité sont entièrement déductibles.

Les investissements : Tous les investissements matériels et immatériels, réservés exclusivement à l’activité professionnelle.

Les dépenses mixtes : On parle d’achat mixte lorsque que celui-ci sert pour le bon fonctionnement de l’entreprise, mais aussi pour votre usage personnel. Ces dépenses sont d’autant plus présentes avec la montée du télétravail. Elles peuvent prendre la forme des dépenses pour la connexion internet, les frais de téléphone… Ces dernières sont déductibles dans la limite définie par votre expert-comptable.

Les professions libérales, qu’elles soient réglementées ou non, bénéficient d’une protection sociale et doivent payer des cotisations à l’URSSAF. Les modalités de paiement de ces cotisations se calcule sur des bases forfaitaires différentes en fonction du statut et du nombre d’années exercées.
N’hésitez pas à contacter votre expert-comptable Sologest pour en savoir plus sur les cotisations sociales dues en fonction de votre activité.

Accompagner les professionnels, du choix de leur statut à la tenue complète de leur comptabilité. Les conseillers dans les prises de décision stratégiques, connaître leur domaine d’activité et fournir les conseils les plus adaptés peu importe le nombre d’années d’exercice. 

Les missions de l’expert-comptable sont très larges et ne s’arrêtent pas seulement au domaine de la comptabilité. Nos experts comptables peuvent vous fournir les conseils dont vous avez besoin dans différents domaines tels que le droit, le social et la finance.

Besoin d’un expert-comptable pour les professions libérales ?

.